Cannes en cabane, Pâques sous cloche pour la deuxième année... 

Cannes en cabane, Pâques sous cloche pour la deuxième année. Fêtes du printemps, du cinéma, festivals de poésies ou de rock… encore annulés, au mieux reportés. Franchement, qui a encore envie de faire un poisson d’avril ? Notre premier confinement (parce qu’en plus il s’est reproduit…) le 17 mars 2020, s’est rajouté au calendrier des commémorations qu’on aimerait pouvoir gommer (7 janvier, 11 septembre, 13 novembre...). 
Heureusement, restent indétrônables la fête des mères, du travail et surtout la nôtre, le 15 avril. 


Dans cette période difficile, Le CLASS est heureux et fier de voir ses adhérents toujours aussi présents, une vingtaine lors des trois dernières visioconférences et de compter 574 “Linkedinistes”. Cette parenthèse involontaire permet également de rencontrer plus d’élèves futurs assistants. Ce temps suspendu n’est pas perdu, si nous décidons de le mettre à profit pour réseauter par exemple.


Nous sommes tous impatients de retourner très vite à la réalité et à toutes ses sensations, à la vraie vie, aux vraies rencontres. Espérons que lors de la prochaine Lettre du CLASS, nous pourrons vous annoncer la reprise de nos évènements avec nos conférenciers et partenaires et vous retrouver enfin hors écran … 
D’ici là, tenons le cap et gardons le moral. 


Merci à nos fidèles adhérents et bonne fête à tous les secrétaires et assistants, même si cette année encore, nous ne pourrons malheureusement pas célébrer ensemble cet évènement !

pexels-kristina-paukshtite-112141.jpg
pexels-karolina-grabowska-4207623.jpg

Les écoles membres du CLASS : Lycée Assomption Bellevue, Lycée La Martinière, ICOF et PIGIER

Icof 180.png
1611312700740_edited.jpg
1611312701392_edited.jpg
Lycée louise labé.png
Assomption bellevue 180.png
Pigier 180.jpg

Malgré une période peu propice aux rencontres, Le CLASS est présent aux côtés de ses écoles membres. Des adhérentes ont participé au Comité de Perfectionnement, à des interviews par téléphone ou visioconférence avec des étudiants. Elles ont également assisté les professeurs lors des épreuves de jury BTS Veille Informationnelle et Gestion de Projet.

Voici quelques témoignages de nos adhérentes :

  • A l’ICOF

 
Mercredi 18 janvier 2021, Elisabeth Perreaut, Coordonnatrice BTS SAM au Lycée ICOF Campus St Irénée,

8 avenue Debrousse Lyon 5ème accueillait Valérie Ferret et Violaine Jarry.
 
Le BTS SAM (Support à l’Action Managériale), (ancien BTS AM Assistant Manager) forme des professionnels susceptibles d’apporter leur appui à un ou plusieurs cadres, à une équipe projet ou au personnel d’une entité.
 
Nous avons présenté l’association aux élèves de 1ère année de BTS SAM et échangé sur notre parcours et notre expérience. 
 
Ils ont découvert avec beaucoup d’intérêt le cœur de nos métiers et la diversité des domaines et des postes où ils postuleront demain. Nous avons répondu aux nombreuses questions qui nous ont été posées.
Nous leur avons également rappelé le fonctionnement d’une structure, le comportement (ponctualité) et les qualités requises, utiles aussi dans leurs stages :

  • Rigueur dans leur travail, oser poser des questions, être force de proposition.

  • Le « savoir être » : gestion du temps, gestion des priorités, relationnel.

  • Discrétion.

  • Bienveillance.

Nous remercions les enseignantes pour leur chaleureux accueil, dans ce contexte particulier. Les règles sanitaires ont été respectées : gel, masque, distanciation sociale.
 
Nous souhaitons aux étudiants de pouvoir trouver leurs stages sachant que de nombreuses entreprises sont encore totalement ou partiellement en télétravail.
Personnellement, cette première expérience avec les étudiants a été conviviale et très enrichissante. C’est la génération qui nous rejoindra demain !


Valérie Ferret

  • Participation aux jurys BTS

 
Corinne Lachize a participé aux côtés de Marie-Pierre Garcin du Lycée Assomption Bellevue à l’épreuve “Veille Informationnelle”.
 
Violaine Jarry, Christel Nigoul et Blandine Talard ont répondu à la demande du Lycée ICOF Campus St Irénée, pour les épreuves orales de “Gestion de projet” aux côtés de Elisabeth Perreaut.
 
Corinne Lachize et Christel Nigoul étaient présentes aux côtés de Philippe Picon au Lycée Louise Labé à l’épreuve “Gestion de Projet”.
 
Maryse Brun, Violaine Jarry et Corinne Lachize ont échangé par visioconférence avec la Direction et les professeurs de cet établissement, futur membre du CLASS. 
 
Retour d'expérience de Christel Nigoul et Blandine Talard :
 
Blandine - Mercredi 10 mars 2021 au matin, j'étais jury à l'épreuve orale de gestion de projet des BTS SAM (Support à l'Action Managériale) aux côtés d'Elisabeth Perreaut, Coordonnatrice BTS SAM.
Ce fut une expérience très enrichissante tant au niveau de l'observation des différentes présentations de projets par les élèves que des échanges avec le professeur.
 
Christel - J’ai été impressionnée par leur excellente appropriation des différents outils et par la richesse des projets réalisés et leur ambition malgré le contexte COVID. Ces futurs BTS sont extrêmement à l’aise à l’oral, particulièrement en filière professionnelle.
La très grande majorité m’a indiqué avoir le projet de continuer leurs études ; souvent pour des licences pro mais aussi en Bachelor ou même en Master.
Cette expérience fut l’occasion pour moi de découvrir de nouveaux logiciels très utilisés par cette nouvelle génération.

  • Interviews avec les étudiants Assomption Bellevue

 
Dans le cadre d'un projet professionnel, les étudiants en première année de BTS Support à l'Action Managériale (ex BTS Assistant Manager) doivent réaliser une interview sur le métier d'office manager et obtenir des informations sur les missions et le quotidien de ce poste.
 
Pascale Bréjaud, Marie-Christine Di Murro et Corinne Lachize se sont prêtées au jeu des interviews avec les étudiants du Lycée Assomption Bellevue. Ils ont notamment voulu savoir comment les entreprises avaient géré la crise sanitaire et adapté leur organisation. Nos adhérentes ont trouvé cet exercice très intéressant et elles espèrent que leurs échanges ont pu répondre aux interrogations des étudiants.

  • Comité de Perfectionnement - PIGIER

 
Chaque année, l’école PIGIER organise des comités de perfectionnement réunissant pédagogues et professionnels qui apportent leur expertise sur le contenu de la formation et les compétences à acquérir. Ces réunions permettent de faire émerger les compétences recherchées par les professionnels et les recruteurs, de faire vivre le contenu de la formation et d’adapter celui-ci au marché de l’emploi.
 
En l’occurrence cette année l’école PIGIER a notamment organisé lundi 12 avril 2021 un comité de perfectionnement lié au Titre certifié par l’État « Attaché(e) de Direction » de niveau 5 de la nomenclature des diplômes, correspondant à un Bac + 2.
 
Lors de cet événement, des animateurs pédagogiques de PIGIER et des professionnels de la filière de l’assistanat de direction ont eu l’occasion de partager leur point de vue, dans l’objectif de faire évoluer le programme de formation au regard des nouvelles exigences du marché de l’emploi.
Ce comité offre la possibilité d’échanger sur les compétences que les futurs collaborateurs du métier devront maîtriser dans leur milieu professionnel.
 
Christel Baudrand-Favetto, Maryse Brun et Corinne Lachize (adhérentes du CLASS) ont eu l’amabilité cette année de répondre favorablement à cette demande et d’assister en visio à ce moment d’échanges.
 
Agnès BRUNEL
Chargée de mission en ingénierie pédagogique
 
 
Le Conseil d’Administration du CLASS remercie vivement toutes les personnes qui ont consacré un peu de leur temps personnel pour toutes ces actions.

Proposition d’une formation/sensibilisation de notre partenaire REVERTO

Merci à Guillaume Clerc d’avoir proposé au CLASS une formation/sensibilisation au harcèlement sexuel en entreprise.
Mardi 23 février 2021, Corinne Lachize et Carine Potin-Gorbattoff étaient présentes. L’expérience de réalité virtuelle les a mises dans la peau d’une femme victime et témoin d’harcèlement sexuel sur son lieu de travail. 
Cette séance permet d’identifier les situations de harcèlement et de savoir comment les appréhender. 

Reverto.png

Un coronavirus” informaticontagieux”

Le virus de la Covid ne se contente plus de contaminer les humains (ou les animaux). Il a étendu ses ramifications jusqu'à nos disques durs et nos serveurs, qui portent mal le masque et ne sont pas très sensibles aux vaccins. Quelle touche préférez-vous que je pique, demande l'infirmière, le Q, le F5 ou le Suppr ?
Les pirates informatiques s'introduisent dans les entreprises via les mails (envoi de PJ, questionnaires, demande de code ou numéro de compte...) en abusant de la crédulité des destinataires. Une fois les pièces jointes ou les messages ouverts, le virus s'attaque tranquillement et subrepticement au système informatique. Il chiffre les fichiers pour le bloquer, seul le versement d’une rançon peut le remettre en service via une clé de déchiffrement. Lorsque les victimes sont des établissements hospitaliers (Villefranche-sur-Saône et Dax pour ne citer que les derniers), les criminels mettent également sans scrupule en danger la prise en charge et donc la vie des patients.
Le CLASS avait précédemment organisé une conférence sur ce sujet on ne peut plus d'actualité sous Covid. En cette période de pandémie, les hôpitaux sont particulièrement visés, alors qu'ils sont déjà sous extrême tension et saturés par le nombre de malades à traiter...
Soyons plus que jamais vigilants. Dans le doute abstiens-toi, selon le principe de précaution. Suivons à la lettre les recommandations de nos services informatiques. Adoptons les bonnes pratiques et les comportements préconisés.
La cybersécurité ne relève pas que des professionnels de ce domaine, elle concerne les salariés, plus encore les assistants, première porte d’entrée de l’entreprise via la messagerie, dont l'outil de travail principal est l'ordinateur…

pexels-tima-miroshnichenko-5380594.jpg
pexels-luis-gomes-546819.jpg

Retour sur la visio-conférence : “Tout sur l’entretien d’embauche” 

Mercredi 17 février 2021, une vingtaine d’adhérents du CLASS ont pu assister à la visioconférence “Tout sur l’entretien d’embauche” animée par Alexandra Soriano Consultante Senior, au sein du cabinet de recrutement Fed Office.
Toutes les subtilités de cet exercice ont été abordées - de la première apparence donnée par le candidat au dernier regard échangé, à l’ultime au revoir - ce qu'il faut / ne faut pas faire ou dire. Toutes les étapes sont importantes et doivent être soignées, tous les éléments que vous donnez à voir ou à entendre comptent et sont autant d’informations en votre faveur ou à charge. 
Un entretien se prépare minutieusement. Ce préliminaire est primordial, il peut apporter une valeur ajoutée à votre candidature et faire la différence entre deux personnes en lice pour le poste à pourvoir. Vous pouvez vous entraîner avec des personnes de confiance pour vous rassurer et parer à toutes les questions.
Dans cette période de rendez-vous en visio, pensez aux petits détails qui pourraient vous desservir (enfermez votre chat dans une autre pièce de crainte qu’il ne court sur le clavier, choisissez le bon éclairage qui donne bonne mine, vérifiez votre arrière-plan - pas la peine d’exposer les photos de vacances…). Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté. 
Et surtout, essayez de rester authentique.
 
Merci à Alexandra Soriano pour son professionnalisme et pour la clarté de ses propos appréciés par tous les participants à cette visioconférence. Ils ont pu profiter de conseils très précieux qui leur permettront d'aborder plus sereins et confiants les entretiens d’embauche, qui restent un exercice toujours stressant et redouté, même au vingtième.
 
Merci à Axeline Rogier avec qui nous avons organisé cet évènement.

Image invitation visioconférence Recrute
Fed Office.png

Le recrutement version COVID

La Covid bouleverse toutes les données du monde du travail, aussi bien pour ceux qui sont en poste que pour ceux qui sont en recherche. L’impact de la crise sanitaire sur le recrutement et l'intérim est très important. Certaines structures ont révisé prudemment leurs investissements face à des perspectives incertaines, en gelant ou reportant leur recrutement, et préféré préserver la continuité de leur activité lorsque cela était possible et au maximum les emplois en place. D’autres dont les secteurs d’activité sont à l'arrêt total (restauration, hébergement, événementiel, arts...) ont dû malheureusement renoncer aux missions d'intérim et à leurs projets de recrutement.
Pour toutes les autres, le processus prend des formes différentes. Les candidats passent leurs entretiens par visioconférence. Les rencontres physiques ont été remplacées par des échanges virtuels. Entreprises, responsables de RH, agences d’intérims et candidats doivent innover, s’adapter pour réinventer cet exercice imposé et particulièrement difficile pour les jeunes, qui recherchent leur premier emploi.
Cette période actuelle et bien involontaire de repli sur soi peut devenir un atout. C’est le moment idéal pour travailler sa stratégie de recherche, réseauter, reprendre contact avec des collègues perdus de vue, prospecter des entreprises, se former, être présents sur les sites professionnels, bref, semer ses graines - profiter de ce début de printemps contraint - pour récolter les fruits de ses recherches et de son travail dans quelques semaines...

pexels-julia-m-cameron-4144923.jpg
pexels-christina-morillo-1181681.jpg

Retour sur la visio-conférence “Le pouvoir des émotions” 

Mardi 26 janvier 2021, Béatrice Fornari a animé une visioconférence “Le pouvoir des émotions” pour les membres du CLASS.
Malgré la crise qui touche de nombreux secteurs économiques, malgré les "petits pas" vers le changement des états d'esprit, malgré l'évolution positive de certaines cultures d'entreprise, les émotions restent un sujet "tabou" dans le monde professionnel, et les partager semble insurmontable. On nous demande de mettre nos émotions sous le tapis, de les quitter le matin en arrivant au travail comme son manteau dans le vestiaire. Quelles injonctions invivables alors qu'elles sont des cadeaux, nos premières amies... Elles nous alertent sur ce qui est important pour nous. Toute prise de décision est influencée par les fichiers émotionnels en empreintes dans notre cerveau.
L'intelligence émotionnelle est cette forme d'intelligence qui engage à aller voir ce qui se passe à l’intérieur de nous, à comprendre nos réactions pour adapter nos comportements : gérer des situations complexes, appréhender nos ressources pour se sentir mieux et préserver notre désir de sourire, s'écouter, collaborer, décider et réussir ensemble ! 
Merci pour cette passionnante conférence, Béatrice. Merci pour ce moment de partage qui nous a permis d’évaluer ce que nous vivons et de nous sentir plus ouverts et responsables. Une intervention bienveillante et une énergie positive qui font du bien.

Image invitation visioconférence Pouvoir

Retour sur la visio-conférence “Femmes et retraite, inégalités financières et leviers d’action”

Lors de la visioconférence "Femmes et Retraites" du mercredi 24 mars 2021, les membres du CLASS ont pu bénéficier des précieux conseils d'Evelyne Laybros Dubois, associée fondatrice EL Conseils (Conseil et solutions en protection sociale au service des particuliers, indépendants, TPE et PME).
Si nous savons ce que nous gagnons tous les mois, qui peut prétendre connaître le montant de sa retraite sachant qu'elle représente de nos jours 25 ans de notre vie ? Surtout les femmes, qui gagnent 23 % de moins que les hommes et touchent 16,8 % de moins que les hommes à temps de travail équivalent... Mi-temps, interruptions, enfants, les carrières féminines sont souvent plus chaotiques et donc moins rémunératrices. 
Vous avez 50-55 ans ou vous souhaitez anticiper ? Evelyne Laybros Dubois vous accompagne pour calculer, mais surtout préparer et améliorer votre retraite.
"Que vous soyez actuellement loin de cette échéance, avec toutes les incertitudes que cela comporte, ou en fin de carrière, sans vous être beaucoup préoccupé.e de la question, il est important de baliser judicieusement le chemin jusqu’à la retraite."
Merci à Evelyne pour cette conférence très édifiante et le témoignage convaincant de Christine Demure, adhérente du CLASS. Le constat pourrait effrayer (nous savons toutes que nous allons travailler plus longtemps pour gagner une moindre retraite...) mais sa présentation nous a permis de prendre conscience que nous pouvons être actrices de notre futur et actives, et le plus tôt sera le mieux. Un message positif donc.

Image invitation visioconférence Femmes
logo el.PNG

Zoom Assistante : Valérie Ferret

20210313_112556.jpg

Comment as-tu connu Le CLASS ?

J’ai créé mon profil LinkedIn, il y a environ deux ans. Ceci est primordial pour évoluer avec son temps.

En avril 2020, j’ai liké quelques parutions du CLASS. Dans le même temps, j’ai échangé avec Maryse Brun (Présidente).

 

Depuis quand es-tu adhérente ?

Suite à mes échanges avec Maryse, j’ai eu le plaisir de pouvoir assister à l’assemblée générale en septembre 2020, qui m’a permis de rencontrer les membres de l’association. J’ai pris mon adhésion pour la saison 2020/2021 !

 

Qu’est-ce qui t’a attiré au CLASS ?

J’ai découvert un réseau professionnel spécial « Assistantes » et je suis ravie de l’avoir rejoint. Il me permet d’avoir des temps d’échanges avec d’autres assistantes sur notre métier, tellement varié et riche, à l’évolution constante. Un métier où l’on grandit et où l’on peut se spécialiser.

 

 Qu’est-ce qu’il t’apporte ?

  • Temps de convivialité : présentiel ou visioconférence sur des sujets relatifs à la relation humaine, primordial pour un poste d’assistante qui est le pilier de l’entreprise, de l’équipe.

  • Rencontres avec les étudiants pour présenter notre métier et échanger avec eux. C’est ainsi qu’en septembre j’ai rencontré les étudiants de l’ICOF (membre du CLASS).

 

Qu’est-ce que tu en attends ?

Mon souhait serait de venir épauler l’équipe du CLASS, si mes horaires le permettent.

 

Mon parcours professionnel : formation, expériences, missions…

J’ai une formation Bac Technologique : Gestion Administrative.

Je suis rentrée dans la vie active avec un CDD d’un an au Greta, au Centre Permanent Informatique pour un poste de secrétaire accueil.

Puis j’ai poussé les portes des agences d’intérim (via 4 agences) pour 15 contrats sur 5 ans, afin de peaufiner ma vision, mes compétences en tant que secrétaire polyvalente.

J’ai pu travailler dans de Grands Groupes : Renault, CIC Lyonnaise de Banque, Gaz de France en passant par des foyers de la Sauvegarde de l’Enfance, une régie immobilière, les Bureaux Véritas… et voir ainsi la diversité du poste dans des domaines différents par leur taille et leur organisation.

 

J’ai été recrutée pour 2 mois d’intérim sur une création de poste au sein d’A.R.A.D.E.L (Association loi 1901 : Auvergne Rhône-Alpes des professionnels du Développement Economique Local, subventionnée par les fonds européens et la Région), grâce à mon expérience en administration, mon autonomie et ma capacité à m’adapter très rapidement.

 

J’ai travaillé pendant 20 ans en tant qu’assistante de direction dans ce réseau de professionnels (plus de 900 adhérents/80 séminaires par an) et important centre de ressources, avec des compétences transversales dans les missions suivantes :

 

  • Gestion Relation Clients

  • Responsable Administrative

  • Comptabilité en appui avec un expert-comptable  : factures clients (plus de 1 000 factures/an), relances et factures fournisseurs.

  • Chargée administrative des Ressources Humaines pour une équipe de 2 à 6 personnes.

  • Communication : mise à jour quotidienne du site internet, diffusion d’offres d’emplois payantes (+20 par mois) et diffusion d’emailing (en moyenne 3 par semaine) au réseau.

  • Via ARADEL pour les R.N.E.T. (Réseau National de l’Economie Territoriale) gestion des 150 adhérents et appui à l’organisation des rencontres annuelles (de 120 à 300 participants sur 3 jours).

 

Ma Direction partie à la retraite et les subventions ayant mis du temps à être versées, j’ai porté la structure auprès du Conseil d’Administration pendant 5 mois puis j’ai été licenciée économique en juin 2020.

Après 4 mois, j’ai sollicité Le Relais Emploi (R.A.M.M) de Lyon. Son équipe très enrichissante m’a aidée, grâce à des exercices, à redéfinir mes compétences et mes attentes professionnelles.

 

Le savoir-être et le savoir-faire sont le socle du caractère pour se démarquer.

 

Mon parcours et mon savoir-faire en tant qu'assistante de direction m'ont permis de développer des compétences en Gestion Relation Clients (CRM), en Comptabilité et en Ressources Humaines.

Adaptabilité, savoir-être, rigueur et bienveillance représentent mes atouts pour seconder une direction et accompagner une nouvelle équipe.

 

Tes centres d'intérêt, tes activités

En cours d’apprentissage pour le langage des signes.

Passion pour la psychologie (intelligence émotionnelle et l’enfance), rock piétiné confirmé, danses de salon, randonnées pédestre, équicoaching, moto. Je souhaite intégrer bénévolement « Les Blouses Roses ».

 

Tes engagements, tes aspirations...

Rejoindre une nouvelle direction et une nouvelle équipe. Je suis prête à intégrer un nouveau domaine.

 

L’expérience fait notre force et nous permet de prendre du recul. Mes enfants savent qu’aujourd’hui, ma plus grande fierté aura été pour eux, de pouvoir être autonome financièrement, de croire à demain et surtout qu’il ne faut pas avoir peur de prendre d’autres chemins. L’expérience enrichit la vie de l’homme.

Pour finir en humour

“Dans le monde des affaires, un directeur sait quelque chose à propos de tout, un technicien sait tout à propos de quelque chose, et seule une standardiste sait tout à propos de tout.” (Anonyme)

Le marché du travail et du recrutement sous COVID en chiffres

Réalités objectives, fantasmes, impressions, intuitions, plus que jamais en temps de crise, les informations fusent et parfois se contredisent. Suite à la visioconférence que Le CLASS a proposé sur l’entretien d’embauche, nous sommes allés à la source, c’est-à-dire sur le site de la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques, du ministère du Travail) pour obtenir des données officielles (en date du 29 mars 2021).
 
En février 2021, les embauches de jeunes restent inférieures à celles des années précédentes. Celles des moins de 26 ans en CDI et CDD de plus de trois mois sont en recul de 10 % par rapport à février 2019 et de 19 % par rapport à février 2020, celles des moins de 30 ans en recul de 11 % par rapport à février 2019 et de 19 % par rapport à février 2020. D’août 2020 à février 2021, le nombre d’embauches cumulées (1 399 000 pour les jeunes de moins de 26 ans en contrats durables) est en recul de 8 % à par rapport à la même période de l’année précédente, et de 10 % pour les jeunes de moins de 30 ans.
Le nombre d’offres d’emploi en ligne est en hausse durant les trois premières semaines de mars 2021. Durant la semaine du 15 mars, il atteint 110 % du niveau précédant le second confinement (semaine du 19 au 25 octobre 2020). Le nombre hebdomadaire d’offres publiées en ligne augmente dans tous les domaines professionnels, sauf dans l’hôtellerie, la restauration et l’alimentation, où il est en net recul par rapport au niveau précédant le second confinement (-23 % entre les trois premières semaines de mars 2021 et la semaine du 19 octobre 2020), de même que dans la santé, l’action sociale, culturelle et sportive (-20 %). 
La part des offres en CDI est en baisse de 64 % pour la semaine du 15 au 21 mars 2021.