Edito

La culture est-elle indispensable à l’Homme ? Ce pourrait être le sujet d’une dissertation.
Cette question a alimenté toute l’année 2020 les débats nationaux, gouvernementaux, parlementaires et politiques de tout crin, lieux guère peu enclins habituellement à philosopher. Et de décréter vertement que non, cinémas, restaurants, salles de sport, musées, magasins… ne sont pas indispensables.


Citons donc Pascal : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà" reprenant peu ou prou les mots de Montaigne : "Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au-delà". Bref, l’indispensable pour une personne peut se révéler accessoire, voire inutile pour une autre. Un tel trouve indispensable son jogging matinal et l’autre sa tasse de café noir au comptoir avant d’aller travailler.
Début 2021, la question se déplace. Le vaccin, indispensable, salvateur, miraculeux ? Et les prioritaires, les seniors, les soignants ?... 


Le plus insupportable sous Covid, c’est de ne pas pouvoir assister aux soirées du CLASS, indispensables bien sûr, à tous les adhérents, partenaires et intervenants.
En attendant de nous retrouver sous de meilleurs auspices cette année, voici la première Lettre du CLASS de 2021, indispensable bien sûr… et le meilleur vaccin en tout cas contre la routine et l’ennui.

Les vœux du CLASS

Lorsque le dérèglement climatique se marie avec un virus couronné, cela donne l’année 2020, épuisante, épouvantable, éprouvante. Les qualificatifs pleuvent pour décrire une année détestable par ailleurs anormalement chaude. 


Pressé d’en finir avec cette "annus horribilis", Le CLASS réitère tous ses vœux à ses adhérents, bienfaiteurs et partenaires. Que 2021 vous apporte le bonheur, la réussite et le succès dans vos projets professionnels et l’accomplissement de vos projets personnels.
Le CLASS remercie tous les membres de l'Association pour leur fidélité et la confiance qu'ils lui accordent depuis plus de 15 ans. Nous nous efforçons de poursuivre nos actions et de favoriser les synergies qui se développent grâce à notre réseau. 


Le premier vœu de ses administratrices est de vous retrouver prochainement, et surtout physiquement, même si dans un premier temps, il faudra peut-être encore éviter les embrassades et les bises bien conviviales  certes, mais à haute teneur contaminante…
Vivement les conférences du CLASS avec ses membres bien présents (de préférence non masqués) dans de vrais lieux, les évènements festifs du CLASS, de nouveaux projets et partenaires, ...
Rendez-vous en 2021 libérés et actifs !

Tous nos vœux en carte…

La tradition répandue dans le monde entier d'envoyer ses souhaits à l'occasion de la nouvelle année sur une carte de vœux est née en Angleterre au XIXème siècle avec la découverte du procédé de lithographie et le début du timbre-poste. Les Christmas cards étaient envoyées durant la période de l'Avent, et permettaient de souhaiter un Joyeux Noël tout autant qu’une Bonne Année. Puis elles devinrent progressivement des cartes de vœux pour souhaiter une Bonne Année. 


A l’époque en France, on rendait visite à ses proches (familles, amis, relations professionnelles…) les quinze premiers jours du mois de janvier. Certains remplaçaient ces visites du nouvel an par une carte de visite avec une formule de vœux, preuve de leur passage. 


Aujourd’hui, souhaiter ses vœux à son entourage par courriel, carte virtuelle, sms ou sur les réseaux sociaux est une marque d’attention toujours appréciée qui permet de rester en contact, ne serait-ce qu’une fois par an... Et quel plaisir de recevoir une belle animation ou une élégante carte papier, support plus durable et formel.
Dans le cadre professionnel, c’est l’occasion de personnaliser ses relations, de fidéliser ses partenaires, de chouchouter ses clients. A envoyer si possible la première quinzaine de janvier, juste après la lecture de la Lettre du CLASS, donc...​

Les bonnes résolutions

Arrêter de fumer, faire du sport plus assidûment, manger plus sainement, dormir mieux, profiter de l’instant, passer plus de temps en famille ou entre amis, voyager …
Il est fort à parier que les bonnes résolutions qui reviennent nous assaillir gaillardement en ce début d’année sont les mêmes que celles de l’année dernière, dans des proportions toutefois inspirées par la longue période de confinement puis couvre-feu que la Covid nous fait subir. Plus une activité nous est impossible et/ou interdite, plus elle nous manque, c’est logique. Nous avons été consignés à demeure en 2020, en 2021 nous voulons sortir !


Les bonnes résolutions : saine et bonne habitude pour mettre à la porte une année et s’ouvrir à la prochaine, challenge motivant, envie de (tout) changer et de s’améliorer, initier un nouveau départ, reprendre sa vie en main, mieux repartir ? 
Ou ramassis de vœux pieux pour se donner bonne conscience avant de toutes façons garder ses bonnes/mauvaises habitudes ? 
Sachez que cette incontournable tradition perdure depuis l’Antiquité. A vous de voir dans quel camp vous vous trouvez. En 2020, 79 % des Français avaient pris de bonnes résolutions (81 % de femmes et 78 % d’hommes). En juin, environ 46 % ont été abandonnées.
Quels seront vos objectifs professionnels pour cette nouvelle année ?
Changer de travail ? Faire une formation ? Lutter contre la procrastination ? Optimiser son temps de travail ? Créer/accroître son réseau (grâce au CLASS, à sa page LinkedIn) ? Améliorer sa communication ? Être plus efficace ? Dites-nous tout !

Nous vous proposons en tout cas de  :
 

  • Vous connecter avec vous-même et vos aspirations profondes (pas celles de la copine ou du collègue) pour aller dans le sens de votre bien-être et de votre épanouissement personnel et professionnel.

  • Prendre avant tout soin de vous et des vôtres.

  • Et si vous adorez les listes, très tendance, de bonnes habitudes à (re)prendre en janvier, fixez-vous des objectifs réalistes et quantifiables et croyez en vous !

  • Et surtout continuez de partager avec les adhérents du CLASS votre expérience, vos petits plus, vos compétences, votre bonne humeur...

La vie sous Covid

Confinement, couvre-feu, déconfinement, ouverture, fermeture, télétravail, les épisodes se sont succédé en 2020 sur nos écrans de télé, d’ordinateurs, de portables, le plus souvent d’ailleurs derrière nos fenêtres, enfermés chez nous.
C’est la seule série internationale dont tout le monde attend la fin définitive… Personne ne connaît le nom du réalisateur, mais tout le monde donnerait cher pour envoyer un ange exterminateur à ses trousses. Nous sommes dans la vraie vie, et non hélas spectateurs d’une chaîne de fictions, nous sommes donc contraints de changer de trottoir, de porter des masques et de nous laver les mains continûment. Souvent, hélas, la vie est pire que les pires scénarios de films d’horreur, vous avez remarqué ?
 
Nous connaissons tous les impacts de la maladie, sans pouvoir parler de bilan, car le virus sévit encore : restriction d’activité, période de chômage partiel, dégradation de la situation financière, violences familiales, problèmes de sommeil, moral en berne, inquiétude, frustrations, colère...
Côté professionnel, suite aux problématiques rencontrées avec le 100 % télétravail, un nouvel accord est en cours.  Les entreprises ont été contraintes de s’adapter, d’inventer de nouveaux modes de travail et de management, des réunions en visio, des organisations inédites. La pandémie a augmenté le recours au virtuel dans notre vie professionnelle aussi bien que quotidienne (achats ou sport en ligne). 
Que vont devenir toutes ces pratiques lorsque nous pourrons à nouveau retravailler sur site et sans masque ?

Actualité du CLASS

Les événements du CLASS sont pour l'instant suspendus mais ils seront reportés... 
Nous gardons le contact avec nos adhérents et partenaires, via les réseaux sociaux, les échanges par mail, la visio... 
Nous remercions chaleureusement nos partenaires hôteliers et nos intervenants qui nous permettent de proposer tout au long de l’année des évènements très conviviaux et toujours instructifs. Dès que la situation sanitaire le permettra, nous reprogrammerons nos conférences.

Mercredi 16 décembre 2020, une "visio-échanges" a permis de prendre des nouvelles de chacun, de vous informer de la suite du programme de la saison et de répondre à vos questions. Vous avez lancé des idées, exprimé des envies, envisagé des projets (des ateliers, des randonnées…) à suivre sur 2021 ou plus tard !
Un moment de partage agréable avec notamment nos partenaires Christian Girma, Patrick Monassier et Christophe Réville, dans l’esprit d’écoute et de partage qui caractérise Le CLASS. 
Quelques minutes de convivialité bienvenues dans cette fin d’année plus morose que festive.

Suivez Le CLASS sur sa page LinkedIn, les adhérents et partenaires qui font toute la richesse de son réseau et surtout postez, likez, commentez... Presque 500 abonnés suivent notre actualité. Il ne manque plus que vous !

Pour toute inscription à la visioconférence du Béatrice Fornani, cliquez ici

Zoom sur l'une de nos adhérentes : Blandine Talard

Comment as-tu connu Le CLASS ?

Par le bouche à oreille. Lorsque j’étais consultante indépendante, il y a quelques années, j’ai  rencontré une adhérente du CLASS au cours d’une soirée qui m’avait alors parlé de l’association.

Depuis quand es-tu adhérente ?

Je suis une toute nouvelle adhérente (depuis septembre 2020).

Qu’est-ce qui t’a attiré au CLASS ?

Développer mon réseau. Et c’est d’autant plus agréable de le faire dans un cadre agréable avec des conférences variées et de qualité autour d’un bon buffet !

Qu’est-ce que tu en attends ?

Des rencontres et de la bonne humeur dans une ambiance conviviale. En résumé tout ce que j’ai trouvé lors de la première soirée !

Qu’as-tu envie de nous dire de toi ? 

Je suis d’une nature curieuse et entreprenante ce qui m’a amenée après mon master à construire une expérience professionnelle riche et variée. J’ai été tour à tour assistante de direction, consultante en anglais et en communication ainsi que chargée de mission événementiel et des relations entreprises.
Aujourd’hui, trilingue anglais allemand, je suis à la recherche d’un poste d’Office manager chargée de communication. 

www.linkedin.com/in/blandinetalard 

Tes centres d'intérêt, tes activités

Ce qui m’anime avant tout c’est le plaisir de la découverte.
J’aime le développement personnel, le patrimoine, la nature et les animaux, organiser des sorties sur Lyon pour mes proches, les voyages en Europe et cuisiner. Je pratique la natation en alternance avec le yoga que j’ai découvert depuis peu.

Tes engagements, tes aspirations...

Je fais partie depuis 15 ans de Lyon International où j’invite des étudiants étrangers plusieurs fois par fois à partager un repas à la maison. Le but étant de créer du lien et de participer à l’attractivité de Lyon.

Tes souhaits pour 2021
J’ai hâte de vous retrouver toutes et tous en présentiel. Je vous souhaite en attendant tous mes meilleurs vœux à vous et à vos proches. Espérons que nous pourrons reprendre une vie normale bientôt.


" Un bon secrétaire doit être capable d’entendre sans écouter, de regarder sans voir."


Jiang Zilong / La vie aux mille couleurs

Une petite citation pour bien commencer l’année :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now